1er programme d'innovation dédié
aux maladies du système digestif

Foie

foie

Estomac

estomac

oesophage2

oesophage

Intestin

intestin

PANCREAS

pancréas

picto cancer-01

cancer

Nutrition

nutrition

Addiction

addiction

Dighacktion endoscopie

endoscopie

Gastro-Pod

Grand prix du jury et prix 360 medics

Porteur de projet : Antoine Debourdeau

Problématique : L’apprentissage de l’endoscopie digestive, et particulièrement de la coloscopie, est le fruit d’une formation théorique et pratique durant laquelle l’interne en formation s’exerce par la répétition d’examens endoscopiques sous la supervision de ses encadrants de stage. Une formation effective en coloscopie doit répondre à deux impératifs : un impératif de qualité et un impératif de temps. Dans l’arrêté ministériel établissant la maquette du DES d’HGE et les critères d’évaluation de l’étudiant il est stipulé la mise à disposition pour l’étudiant d’un « portfolio numérique saisi par cet étudiant et certifié par le tuteur ou coordonnateur local contenant les actes techniques qu’il a réalisées ».

Aussi, le Blue book de l’European Section and Board of Gastroenterology and Hepatology recommande la réalisation de 200 coloscopies totales par l’interne au cours de sa formation.

Or, une récente enquête a montré que seulement 35% des internes français de dernière année avaient atteint ce seuil et à ce jour il n’existe pas de système commun aux internes français permettant de référenceur leur progression.

Ma solution : Créer une application pour smartphone permettant aux internes de référencer chacun de leurs examens endoscopiques ainsi que leur performance lors de chaque examen afin de :

– Faire un état des lieux de la formation en endoscopie des internes d’HGE en France et permettre la réalisation d’un suivi à l’échelle régionale et individuelle.

– Etablir une courbe d’apprentissage en coloscopie pour l’interne de gastro-entérologie français.

– Analyser les facteurs associés à un meilleur apprentissage de la coloscopie.

– Mettre cette application en relation directe avec la plateforme de e-learning pour une centralisation des données pédagogiques et leur exploitation.

Cela permettrait de faciliter l’accès au portfolio numérique et de recenser l’accès en endoscopie des internes de France et ainsi permettre d’homogénéiser la formation en France.

Aussi, les données extraites de l’application pourront être exportées et publiées. La courbe d’apprentissage et les facteurs associés pourraient, à terme, permettre d’élaborer et valider un programme d’optimisation de l’apprentissage en coloscopie.

ET maintenant ?

Gastro-Pod est sur le point de développer sa solution, travaille à récolter des fonds et espère pouvoir proposer une première version de l’application aux internes de gastroentérologie dès novembre 2020 avec le partenariat de la communauté de gastroentérologie.